Session : La violence dans les religions abrahamiques

4 crédits - Optionelle Ouverte

Session: La violence dans les religions abrahamiques La violence pratiquée au nom de l'islam par les organisations terroristes État islamique, Al-Qaïda et leurs avatars posent plus que jamais la question de la violence dans les religions. Nombre de réponses sont proposées ; elles insistent surtout sur les dimensions politiques et géopolitiques, sociales et économiques. Néanmoins, les trois monothéismes abrahamiques contiennent des théologies traditionnelles qu'on a tendance à esquiver, et qui justifient la violence à partir de lectures bien précises des textes sacrés. Ce séminaire traitera de la violence religieuse à partir des fondements religieux mêmes, tout en les inscrivants dans les contextes politiques au sein desquels œuvrent les idéologies religieuses. Les trois courants qui seront étudiés sont l'évangélisme sioniste (chrétiens, principalement américains), le sionisme religieux (juifs, principalement israéliens) et le salafisme jihadiste (musulmans). Nous constaterons que la région du Proche-Orient est au centre de leurs espérances eschatologiques et apocalyptiques.


Temps présentiel : 17.5 heures


Charge de travail étudiant : 57.5 heures



Référence :
Bibliographie - Antoine Fleyfel, Les dieux criminels, Cerf, Paris, 2017. - Céline Belin, Jésus est juif en Amérique, Droite évangélique et lobbies chrétiens pro-Israël, Fayard, Paris, 2011. - Stephen SIZER, Christian Zionists : On the Road to Armageddon, Inter-Varsity Press, Nottingham, 2004 - Sébastien FATH, Dieu bénisse l’Amérique, La religion de la Maison-Blanche, Seuil, Paris, 2004 - Theodor HERZL, L’État des juifs, La Découverte, Paris, 1989 - Marius SCHATTNER, Israël, l’autre conflit. Laïcs contre religieux, André Versaille éditeur, Bruxelles, 2008

Méthode(s) d'enseignement :

Ce cours est proposé dans les cursus suivants
Master en sciences religieuses
Master en gestion pastorale
Master en relations islamo-chrétiennes (Fr)